• DHGE

Vivre à Aix-en-Provence

Mis à jour : avr. 14

Tu vas débarquer à Aix-en-Provence à la rentrée prochaine ? Laisse-nous te donner quelques conseils pour bien gérer ton arrivée ! Anaëlle, étudiante à l'Institut d'Etudes Politiques d'Aix, partage son expérience.



Aix-en Provence est une ville superbe, ensoleillée et à deux pas des Calanques ! C’est une ville très petite, un peu bourgeoise (on entend souvent « La banlieue chic de Marseille »), mais on y trouve aussi des étudiants, surtout pendant les 8 mois de l’année universitaire.

La vie y est belle, mais elle y est chère également et elle subit de plein fouet l’inflation.

Budget d’Anaëlle : 600€ (160€ de loyer, 190€ de courses, 150€ de frais et de sortie).

Logement

La première chose dont tu vas devoir t'occuper, c'est de trouver un logement. Là, plusieurs choix s'offrent à toi et pas facile de choisir !

  • Pour un studio, tu peux chercher sur internet ou en agence et tu devras compter dans les 500€ pour 20m², davantage peut-être si tu veux être proche de l'école. Les loyers sont extrêmement élevés à Aix et la ville étant petite, à moins d’aller vivre dans des quartiers excentrés et peu agréables, il y a peu de variation entre le centre et la périphérie immédiate.

  • Tu peux faire le choix d'une cité universitaire CROUS : il y en a plusieurs à Aix, mais il faut regarder où elles se trouvent (pour l’IEP, seules Les Gazelles et Cuques sont accessibles à pied, pour une vingtaine de minutes de marche). Le loyer moyen est de 300€ (365€ les studios accessibles au niveau Master). Les cités proposent plus ou moins d’infrastructures et d’animations, mais dans tous les cas il faut supporter la vie en communauté.

  • Les résidences privées peuvent être très sympathiques, mais elles sont excentrées et chères. Il y en a cependant une, catholique, près de l’IEP et les logements y sont de bonnes qualité : le Foyer Sainte-Claire.

  • Sinon la colocation est très courante chez les étudiants : elle permet un loyer moyen de 375€ chacun, qui varie selon les emplacements et les opportunités. Tu peux trouver une coloc sur Lacartedescolocs.fr ou encore sur des groupes Facebook prévus à cet effet. Cependant, il est plus prudent de choisir un colocataire que tu connais déjà, et que tu peux supporter au quotidien !

  • Enfin, tu peux vivre en chambre chez l'habitant. Cette solution est très économique mais peu utilisée car assez peu pratique de manière générale.


Il faut penser à chercher un logement tôt, ne pas hésiter à faire plusieurs visites et voir si le courant passe bien avec le propriétaire ou l’agence. Il est possible d’intégrer les groupes Facebook de ton école pour rechercher un bon plan !

A Aix, c’est centre-ville ou périphérie immédiate. Au sud de la ville se trouve le quartier des facultés, accessibles à pied. Il vaut mieux éviter les quartiers « défavorisés » qui sont souvent en travaux, parfois mal entretenus mais surtout éloignés du centre (Corsy, Jas-de-Bouffan…). Car à Aix, tout se fait à pied, ou presque.

Coup de coeur d’Anaëlle : Les cités universitaires Les Gazelles et Cuques ! Elles se situent à cinq minutes à pied l’une de l’autre, sont à 20 minutes à pied de l’IEP, et elles sont gérées par la même direction, ce qui fait qu’on a accès aux infrastructures et animations des deux cités U. Tout y est gratuit : cours de zumba, de théâtre, accès à la salle de sport et à la salle de musique, représentations au Théâtre Les Gazelles, cours de cuisine, soirées au foyer, jardin collectif… On y est très bien.

Transports

Le réseau de bus s’appelle « Aix en bus » (il n’y a que des bus). L’abonnement pour les étudiants est à 150€ l’année, mais il n’est pas nécessaire car tout se fait à pied en ville si l'on peut marcher 20-30 minutes. Si on possède la carte Aix-en-Bus, les bus du coin (Marseille, Salon-de-Provence, etc.) sont à 2€ pour 24h00. Il est déconseillé d’avoir un vélo à Aix-en-Provence, car il y a de nombreux vols (pédales, roues, selles ou l’ensemble). Si vous y tenez, il faudra le rentrer chez vous le soir ou trouver des emplacements sécurisés où le laisser. Il est possible d’avoir une voiture, mais le stationnement au centre-ville est payant, et les vols ou bris de rétro courants dès qu’on s’éloigne du centre. Si tu as besoin d’une voiture (emploi éloigné ou à des horaires non desservis par les bus), tu peux obtenir une place de parking dans ta résidence universitaire.

Coup de cœur d’Anaëlle : J’ai mis du temps à réaliser comme il était agréable de marcher et de ne pas avoir à dépendre de transports en commun. Depuis, je ne prends plus le bus (sauf s’il pleut vraiment fort ou si je suis très chargée, mais c’est rare) et je me promène, tout en faisant de l’exercice.

Étudier

Toutes les bibliothèques universitaires d’Aix-Marseille sont accessible aux étudiants de l’académie. La BU de l’I.E.P. n’est pas bien grande, mais celle de la fac de lettres est très agréable, celle de l’ESPE également.

Sortir


  • Où sortir en journée ?

Le centre-ville est très agréable, tu peux faire du shopping aux Allées Provençales, boire un verre sur le Cours Mirabeau, courir au Parc de la Torse, faire la sieste ou lire au Parc de Cuques, pique-niquer au Parc Jourdan (pour un rendez-vous galant, le Parc Vendôme est très sympa aussi). Le Grand Théâtre de Provence (GTP) propose des spectacles (danse, opéra), le Pavillon noir est orienté danse contemporaine… Il y a pas mal de choses à voir et, pour ceux qui aiment la nature et/ou la randonnée, la Sainte Victoire est à proximité !

Coup de coeur d’Anaëlle : le Parc de la Torse ! Il est très grand, il y a des machines de sport en plein air, un espace pique-nique, une petite rivière… Dans les faits, je passe davantage de temps au Parc Jourdan, qui est juste à côté de ma cité U.

  • Où manger avec un petit budget ?

La crêperie Au Passage (pour une crêpe à emporter), le Piacere (des piadines délicieuses pour vraiment pas cher), les restaurants de « La rue des kébabs », le Tomate et Basilic (des pâtes, un cookie à se damner, une gérante très sympathique), le Kashmir (dans la rue des kébabs, un poulet au curry copieux, délicieux, accompagné de Cheese Nan).

Coup de cœur d’Anaëlle : le restaurant La Pizza, un italien (qui ne sert pas que des pizzas). Les prix sont raisonnables, les plats délicieux, les quantités copieuses et les serveurs adorables. Pour boire un verre, Chez Nino sur le cours Mirabeau.

  • Où sortir le soir ?

La vie nocturne à Aix connaît ses hauts et ses bas (on rappelle le contexte ville bourgeoise : des arrêtés sont parfois pris pour ordonner la fermeture des bars à minuit…). Pour les bars, c’est sur la Place des Cardeurs ou Rue de la Verrerie. Pour les boîtes, je ne saurais pas dire.


  • Les meilleurs bars

Le Kerry, le Manoir, le Sunset, le Bar des PTT (pas cher pour une soirée débat ou un verre en terrasse), le Woods, Chez Nino, le Cintra (pour manger à 5h du matin). Depuis que la Curieuse a fermé, la ville est en deuil.