• DHGE

Vivre à Cork, Irlande

Mis à jour : mai 4

Anaëlle a vécu à Cork, en Irlande, pour l’année scolaire 2016/2017. Elle est partie en Erasmus dans le cadre du séjour à l’étranger du cursus IEP et a étudié à l’University College Cork (UCC). Elle vous raconte tout.


"La ville de Cork, deuxième ville d’Irlande, n’est pas bien grande mais elle est vivante, surprenante, culturelle, festive ! Si on aime le temps irlandais, il n’y a presque rien à dire, si ce n’est qu’on y trouve beaucoup de Français, et que la crise du logement pique.



Budget d’Anaëlle : 600€ (450€, on se débrouille avec le reste, mais c’est trop juste).


Logement


La première chose dont tu vas devoir t'occuper, c'est de trouver un logement. Là, plusieurs choix s'offrent à toi et pas facile de choisir !


Si tu pars avec la fac, elle te fera une offre de logement universitaire. C’est cher (500€) mais au moins c’est carré.


Autrement, c’est une coloc que tu devras chercher. Il vaut mieux t’y prendre en avance car au 5 septembre il ne reste que de mauvais plans. Il faut avoir certains critères : propreté, rigueur du proprio, nombre d’habitants et, en fonction, nombre de sanitaires. Fuis Finbarr’s road.


Il faut penser à chercher un logement tôt, ne pas hésiter à faire plusieurs visites et voir si le courant passe bien avec le propriétaire. Le groupe « Les Français à Cork » peut t’aiguiller.

Il y a possibilité de trouver très proche de la faculté, ce qui est important les jours de pluie et ce n’est pas si loin du centre ville.


Coup de cœur d’Anaëlle : après une expérience épique, mais catastrophique, je cherchais du calme et du propre. Mon deuxième proprio était très sérieux, à l’écoute, et nous laissait déterminer quels colocs nous souhaitions après les visites.


Transports


A Cork, les transports sont chers et augmentent selon le nombre d’arrêts. Il vaut mieux marcher, ou faire du vélo.

Il est possible d’acheter un vélo (privilégie la qualité à l’esthétique) et de le revendre avant de repartir. Les locations de types Vélib ne sont pas très pratique (manque de places pour le reposer à l’université, tout ça).


Coup de cœur d’Anaëlle : j’ai adoré faire du vélo à Cork. Beaucoup de gens en font, il y a des pistes cyclables et mon vélo avait un panier pour aller faire les courses.


Étudier



La bibliothèque universitaire de Cork est immense, géniale et elle a de bons horaires d’ouverture : 7h-22h il me semble et, en période de partiel, ils fournissent une grande salle ouverte 24h sur 24h pour réviser !


La Mardyke Arena (centre sportif de la faculté) est incroyable aussi, avec de nombreuses associations sportives, une piscine, des machines de sports, des cours variés et… Sauna et hammam dans les vestiaires.



Sortir


Où sortir en journée ?


Longer la River Lee, profiter du St Fitzgerald’s park, marcher dans le centre ville… Il y a des musées, des cinémas, des églises (beaucoup d’églises), de quoi faire du shopping, plein de petits coins où boire un coup ou manger un bout.


Coup de cœur d’Anaëlle : le Cork Film Festival a lieu en novembre, chaque année, et prend tous les volontaires comme bénévoles. A chaque horaire effectué, un ticket vous est offert pour assister à une projection. La programmation est dingue, les lieux également. N’hésitez pas à les contacter.

Où manger avec un petit budget ?


The Fisher Wife (Fish’n’Chips), Hillbilys (burgers), The Rock (qui fait 1 pinte 1 burger pour 5€ les vendredis soirs)...


Coup de cœur d’Anaëlle : Aldi ! Je cuisinais beaucoup (je n’avais pas beaucoup d’argent) et j’y trouvais du saumon pour pas cher, des légumes variés, du Brown Soda Bread (un pain classique de l’Irlande, que j’adore).

Où sortir le soir ?


La vie nocturne à Cork est riche, l’ambiance y est géniale. Au Oliver Plunkett’s pour la musique, au An Brog pour danser, au Franciscan Well pour déguster bières et whisky… Tout est à tester. Repérez les groupes du coin que vous aimez bien, suivez-les dans les pubs où ils jouent et découvrez de nouvelles ambiances !

Attention, l’âge minimal est à 21 ans et certains pubs filtrent leur public (25 ans, etc.). Et surtout, n’oubliez pas votre pièce d’identité."


12 vues